Airbus termine en beauté l’année 2021

30 décembre 2021

Signature d’un nouveau contrat avec le loueur japonais Aviation Capital Group (ACG) portant sur la commande ferme de 40 appareils de la famille A320neo, dont cinq A321XLR.

Ce contrat est assorti d’une intention d’achat de 20 A220. Airbus finit l’année 2021 en beauté.

 

Autrefois, à l’époque pré-Covid,  le mois de décembre était celui de tous les records pour les équipes de livraisons.

Les chaines d’assemblage tournaient à plein régime. Mais cela, c’était avant, quand les loueurs d’avions et les compagnies faisaient pression pour avoir leurs avions dans les délais.

Cette année, si elles pouvaient décaler de quelques mois la réception des commandes, elles ne s’en priveraient pas.

Airbus n’atteindra peut-être pas son objectif de 600 livraisons en 2021. Quoi que… De nombreux avions sortis des chaines d’assemblage en cours d’année et stockés à Toulouse, Hambourg, Mobile, Tianjin ou ailleurs ont finalement été réceptionnés avant la date butoir du 31 décembre.

La barre des 600 pourrait ainsi être atteinte du fait de cette purge des parkings. Au passage, en termes de livraison, décembre 2021 pourrait être un mois étonnant.

Il l’est déjà avec la rafale de contrats dévoilés par Airbus depuis le 1er avec, tout d’abord, la confirmation de la commande de la nouvelle Alitalia (ITA Airways), et surtout le contrat avec Air France-KLM (100 + 60 A320neo), les intentions d’achat déclarées par Qantas et les nouveaux clients de la version fret de l’A350XWB (Singapore Airlines et Air France-KLM).

L’année 2021 finit sur un rythme encourageant pour Airbus d’autant qu’aux commandes d’avions de ligne, il faut ajouter les contrats portant sur les hélicoptères (H160M Guepard pour la France, H145 D3 pour la Bavière, H135 pour l’EspagneH225M Caracal pour les Emirats Arabes UnisH145 D3 et ACH160 pour l’Arabie Saoudite).

Une année presque aussi exceptionnelle pour Airbus, qu’elle l’est pour Dassault Aviation qui a conclu quatre contrats à l’export pour le Rafale et qui enregistre une reprise des commandes de Falcon depuis le milieu de l’année.

Laisser un commentaire

Retour haut de page